~Yononaka Kan'peki~
Bienvenue à toi~
La question va être simple, es-tu subjuguer par la folie des pêchers de Yonanaka Kan'Peki?
Vas-tu faire changer cette ville de démence?
La seule et unique réponse semble se cacher derrière ton inscription~♥


Après l'armageddon, la ville de la perfection devient celle de tout les pêcher. L'alcool coule à flot ainsi que le sang, des jeux de perversion s'y passe. Qui serrez-vous et surtout succomberez vous au charme de cette ville?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nyuuu ~ Un homme ! [PV : Innocent ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrome
Fan de clochettes, câlineuse Xtrem...♥


Coq
Messages : 27
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22
Localisation : Devant mon pc serait une chose logique.

¤Bonus du personnage¤
Race~: Hybride
Maître/Maîtresse~: //
Esclave~: Personne pour le moment.

MessageSujet: Nyuuu ~ Un homme ! [PV : Innocent ]   Lun 13 Sep - 12:57


    Il fait nuit, tout est calme, la neige tombe doucement sur le sol le rendant glissant et peut praticable de nuit comme de jour. Aujourd'hui on est le vingt-deux décembre, tout le monde est chez sois avec sa petite famille a pensée a noël qui sera là dans deux jours. Tout le monde sauf une personne. Dans se froid d'hiver une petite neko avance seule dans les rues de la ville. Cette jeune femme s'appelle Chrome, et pour elle, noël ne représente rien. A deux jours de la fête la plus aimer des enfants, le neko marche seule dans les rue a la recherche d'un peut de chaleur, d'un toit sur la tête ou juste d'un peut de gentillesse.

    Il est presque minuit et Chrome est morte de froid et de faim, vivre dans la rue n'est pas une chose facile, surtout quand le thermomètre indique des températures négatives. Trainant les pieds dans la fiche couche de neige qui recouvre la route la fillette grelotte. Aucun bruit n'est audible dans cette univers étouffer par l'oppressante couche blanche qui lui glace les oreilles. Si on tends l'oreille peut-être pourrait on entendre les clochettes de Chrome se balançant au bout de son cou et de ses rubans.
    La jeune femme est exténuer et en colère, de chaque coté de la rue quand elle tourne la tête elle aperçois des famille heureuse, bien au chaud chez eux pendant qu'elle, pauvre petite neko marche seule dans les rues sous un climat digne du pôle nord !

    Tout en grognant, Chrome avançait de plus en plus vite en donnant des coup de tête pour enlever la neige qui stagnait sur le haut de son crâne. Plus elle marchait et moins il y avait de vie autour d'elle, maintenant les maisons se faisait rare. Elle ne remarqua ce fait que quand un grand manoir se trouvait en face d'elle. Cette grande battisse ne semblait pas pas habiter alors dans un élan d'espoir et de joie, elle entra dans la maison. Il y faisait noir et humide, le sol craquait sous ses pas...

    Quand même bien heureuse d'avoir trouver un endroit où il faisait a peut près bon, la neko commença a visiter les lieux, portes après porte, la battisse se dévoilait devant elle. Sur les murs il y avait beaucoup de tapisseries et de cierge, l'ambiance un peut morbide du bâtiment donner froid dans le dos de Chrome. Même si ici il faisait chaud, elle ne comptait pas y rester bien longtemps, y passer une nuit n'était même pas envisageable !

    Pourtant quand Chrome tomba sur la salle de bal, elle changea d'avis. Cette pièce si grande, avec ses immense rideaux tombant jusqu'au sol et ses cierges allumer un peut partout... La neko tomba sous le charme de cette environnement digne d'une princesse. La lumière des bougies rendait la pièce convivial et chaleureuse tandis que la grande table avec tout les couverts vous invitait a rester manger avec elle. Enfaites, pour être franche, Chrome n'aurait pas était surprise si l'une des bougie c'était mise parler avec un horloge, vous voyer, comme dans La Belle et la Bête ! L'ambiance y faisait totalement pensée, alors naturellement la neko s'attendait a voir des choses bizarres, bien qu'elle sache que tout ca n'est que pur invention. Après tout, noël est dans deux jour et cette salle de balle laisse aller l'imagination a toute les folies, oh oui, Chrome était vraiment très bien là.

    Oui vraiment bien, pourtant après quelques minutes de bien être absolue, un bruit vient briser son petit nuage. Une porte c'était fermer, certainement celle d'entrée que Chrome avait laisser ouverte. La neko était pétrifier, alors le manoir était habiter finalement ? Et si les gens était méchant et en voulait a la jeune fille d'être entrée sans permission ? Avec toute ses questions qui trottes dans sa tête, impossible pour elle de bouger. Les yeux fixer sur la porte en se triturant les mains nerveusement, Chrome attendait de voir si quelqu'un ou quelque chose allait venir la trouver...


[ Nyaaa ~ Désolé l'est pas super mon post ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innocent Phantomhive
Admin


Rat
Messages : 80
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 20

¤Bonus du personnage¤
Race~: Expérience
Maître/Maîtresse~:
Esclave~:

MessageSujet: Re: Nyuuu ~ Un homme ! [PV : Innocent ]   Sam 18 Sep - 23:10

[T'inquiète, ca me va parfaitement Miss♥ Au fait, mon perso' est un neko x.x;]



  • Noël...Une fête bien inutile à mon goût, pourquoi dire ça puisque plusieurs crédule adore cette fête? Parce le papa noël ne ma rien apporter? Parce que je n'ai put jamais le fêter? Parce que j'ai été pourrit de cadeaux ce jour là? La réponse à chaque question est non. Noël à mon goût est une fête comme une autre où tout le monde se souhaite le joyeux quelque chose tout en s'enlacent et s'offrant des cadeaux, j'ai horreur de ça! Bien sûr, les quelques personnes qui croient à la magie de cette fête doivent sûrement me prendre pour le fameux Grunch. Celui qui soit-disant n'aime pas noël, vivant dans sa caverne vide de vie et sentiment. Voulant empêcher cette fête et ect, soit! Je peux avouer qu'il y a une légère ressemblance avec moi, le fait que je vis seul dans mon grand studio mais j'y suis très bien..Quoique, je souhaiterais un peu de compagnie par moment, autre que les démons qui se joue de moi et compagnie mais hélas je souffres de agoraphobie, c'est à dire que j'ai la phobie de la foule. J'ai horreur de mes soit-disant semblable tout comme j'ai horreur de tout les gens peuplant la ville et vous voulez savoir quelque chose? Je suis personne parmi eux... Mais ca n'a pas d'importance vu que noël est devenu trop artificiel de nos jours, c'est-à-dire que maintenant c'est je donnes un cadeau, tu m'en donne un et tout le monde va se coucher. Rien de plus joyeux que cette image cynique et froide mais ca n'a plus tellement d'importance maintenant, je suis assis sur une chaise haute, devant le comptoir de ma cuisine Américaine, c'est à dire à la fois cuisine et salon. Une verre de vin à moitié vide sur celui-ci, tandis que moi j'avais le regard tourné vers la bais vitré pour regarder les petits cristaux de glace tombaient dans cette sans avoir d'autre choix et devenir dès le sol touché, impure. La neige...Quelque chose de pure, c'est tellement rare dans cette ville que ca m'effroie rien de m'y penser et d'ailleurs, ca provoque voir de la jalousie. Pourquoi? Parce que je suis la seule et unique chose de pure et d'innocente dans cette ville, personne d'autre ne peux s'y comparer! Même pas de la banal neige! Poussant un long soupire d'exaspération, je finis d'une traite mon verre de vin avant de le poser avec rage sur le comptoir. Certes, je n'ai que douze ans mais j'ai bien le droit de me déléter d'un petit bordeaux une fois par ans, ca ne fait pas et ne ferais jamais de moi d'un ivrogne qui s'enfile des bouteilles entière de vodka ou d'autre délice alcooliser d'un claquement de doigt. Je me dirige vers le placard avant de me saisir de mon manteau avec un peu de fausse fourrure sur le bonnet, croyait moi, un humain aux attributs félin ne va pas porter de fourrure qui aurait put lui appartenir si il avait eu moins de chance. Je met le bonnet du manteau délicatement sur mon crâne, mes oreilles noir ébènes se couchant sur celui-ci. Ensuite je passas mes mains dans les mes mains dans les manches jusqu'à enfiler complètement mon manteau qui me porte si chaud, je pris mes moufles afin de ne pas avoir froid dehors. Des bottes chaudes pour porter chaud à mes pieds en plus des chaussettes d'hiver, oui, je n'aime pas le froid malgré le fait que j'en fait preuve au niveau de mon caractère mais cela est une histoire. Je sors de mon studio avant de prendre le soin de fermer à clef derrière moi, non que des habitants pourraient venir me cambrioler ou autre mais que les démons viennent encore faire la fête chez moi. Je ne peux pas les empêchaient vu que pour eux je ne suis qu'un jouet et j'en assume le prix puisque en contre partie, je contrôle en quelque sorte cette ville mais bref! Je fermes le studio avant de prendre l'ascenseur afin de me retrouver au Rez-De-Chaussée, et dès que je poussas la porte givrer pour sortir, un vent froid me fouetta le visage, fermant mon œil sur le coup. Une phrase me parcourait l'esprit, ma bouche la laissant sortir.
-Quel temps de chien...


  • Poussant à nouveau un soupire, je sortis de l'immeuble avant de voir une couche blanche s'être poser sur les rues glauques de la ville. Ça devait une joie pour les jeunes esclaves humains qui doivent voir la neige se poser pour la première fois sur leur nez vu que le marché noir est loin d'être couvert. Et pour ceux qui sont en cage depuis deux ans? Voyons...Ils vivent dehors et dans des conditions médiocres, il est extrêmement rare qu'ils survivent à mon avis mais justement, c'est mon avis après vous pouvez me croire ou non, ca n'a pas d'importance pour moi. Je m'avançais dans la poudre blanche inoffensive, comparer à d'autre poudre blanche dont à une qui se commercialise bien par ici...Dans cette ville...Où est ce que je vais? Partout sauf dans cette ville! Je pris donc la sortie de la ville et c'est seulement au bout de dix ou quinze minutes car oui je me déplaces lentement avec mes petites jambes, je vis la poudreuse se lever dans une tempête qui pourrait être fatale à tous ceux ne connaissant pas la région. Malgré le fait que je ne sors pas souvent de la ville, je connais tout de même ces communes mais il vaut mieux ne pas s'éterniser si je ne veux pas finir glacer sur place. Où aller? Cette tempête pourrait me tuer si jamais je restais trop longtemps dehors, je pivotas mon visage d'un air pensif vers ma gauche et c'est là qu'on souvenir heureux si nous voulons fit apparaître un petit sourire sur mes lèvres glacer. Le souvenir, de moi et de mon frère...Dans un manoir au loin, un manoir qu'on avait découvert mais malheureusement hanter...Et voilà que je perdis mon sourire avant de soupirer et de prendre la direction de ce manoir...qui a prit la vie de mon frère... Mais bref, je commences à m'enfoncer dans la foret givrer devenu blanche pour au bout de quelque minutes, trouver en son cœur un manoir..le manoir. Je passas le petit pont ainsi que le jardin, l'esprit lourd de souvenir et je soupiras avec nostalgie une fois la porte passer. Je la ferme avec beaucoup de difficulté à cause du vent avant de regarder le hall.
-Que de souvenir...

  • Je continuais d'avancer d'un pas lourd dans le hall avant de prendre une porte et encore une autre et voilà que j'arrive dans la majestueuse et vaste salle de bal. Je me souviens qu'on danser avec mon frère des valses ici pendant des heures entière malgré le fait qu'on étaient pas douer, d'ailleurs ont pouvaient attendre les rires des esprits hantant ce manoir à chaque fois qu'ils nous voyaient danser. Qu'est ce qui vous choques dans le fait que je danses avec mon frère? Il aime ça...Enfin aimait...Le fait que j'étais le cavalier et lui la cavalière...Voilà que je me perds dans les esprits tout en posant mon regard sur les murs et les longs rideaux rouge en soie qui longe les grandes fenêtre, quand je le dis que c'est grand. Puis enfin je poses surtout mon regard sur le piano, aujourd'hui il est casser mais autrefois, il fonctionnait bien et d'ailleurs c'était un des esprits farceurs en jouer...étrange ou pas. Mais voilà que je remarque quelque chose qu'il n'avait jamais été là auparavant. Une silhouette fronçant mes sourcils tout en saisissant mon cutter j'allumai la lumière du lustre qui éclaira toute la pièce et c'est là que je découvrit une neko. Une neko aux cheveux lisse de couleur fantaisiste à mon goût mais une seule question me parcourait l'esprit et j'ai dut, la hurler dans un écho.
-Que fais-tu là?!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yononaka-kan-peki.forumzarbi.com
 
Nyuuu ~ Un homme ! [PV : Innocent ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Monture sang-froid et homme lézard
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Yononaka Kan'peki~ :: ○Extérieur de la ville○ :: 
○•Manoir Hanter•○
 :: ¤Salle de bal¤
-
Sauter vers: